« Depuis que l’homme est sur terre, il utilise les plantes qui poussent autour de lui pour se nourrir et se soigner. Il est temps de redécouvrir ces végétaux trop longtemps oubliés, dont nous pouvons mettre à profit les multiples vertus dans notre vie quotidienne. ».

François COUPLAN

La puissance des plantes sauvages :

Aller chercher soi-même sa nourriture dans la nature n’est pas seulement un plaisir. C’est aussi une source intarissable de bienfaits pour l’organisme.

C’est parce qu’elles poussent spontanément aux endroits qui leur conviennent le mieux et qu’elles sont soumises aux lois de la sélection naturelle que les plantes sauvages sont si fortes. Leur valeur nutritionnelle est remarquable : ce sont de véritables concentrés de vitamines et de sels minéraux. Le cynorrhodon contient par exemple trente fois plus de vitamine C que le citron ! Les feuilles des légumes sauvages renferment aussi d’importantes quantités de protéines complètes, équilibrées en acides aminés essentiels. En plus de leurs vertus alimentaires, elles nous permettent de profiter de leurs propriétés médicinales, sous forme curative et surtout préventive.

Hippocrate disait : « Que ton aliment soit ton remède ! »

Différentes propositions possibles :

  • Balades de reconnaissance de plantes médicinales et comestibles
  • Ateliers cuisine à partir de plantes sauvages
  • Ateliers de fabrication de produits de bien-être : élixirs floraux, produits de santé, boissons, cosmétiques, …
  • Fabrication par distillation d’huiles essentielles
  • Initiation aux huiles essentielles, à l’équilibre alimentaire, au jeûne